Réseau National des laboratoires

  1. Missions

Le  RENALAB-US est une plateforme multisectorielle d’échanges dans les domaines du diagnostic, de la surveillance épidémiologique, de la réponse aux évènements de santé publique, de la recherche sur tous les agents pathogènes, les risques toxicologiques, les résidus  et les risques environnementaux dans une approche globale « une santé ».

     A ce titre, il  est chargé de:

  • renforcer les capacités des laboratoires de santé humaine, animale et environnementale sur le territoire national ;
  •  veiller à l’amélioration de la qualité du diagnostic et de fournir des informations exactes et en temps réel dans le cadre de la surveillance épidémiologique ;
  •  animer le  cadre de réflexion et d’opérationnalisation en matière de laboratoire ;
  •  contribuer à la surveillance des maladies et à la prise en charge des patients ;
  • coordonner et suivre les activités de développement de la biologie médicale ;
  • coordonner la collaboration et la coopération entre laboratoires nationaux et internationaux ;
  • assurer le partage d’information et la communication entre les différents acteurs du réseau ;
  • mettre en place une banque de données sur les laboratoires ;
  • organiser le système d’information sur les activités du réseau ;
  •  faciliter les échanges de matériel biologique entre les laboratoires;
  •  soutenir  la mise en place d’un système d’assurance qualité des laboratoires ;
  • accompagner les laboratoires dans  le processus d’accréditation;
  •  contribuer à l’établissement d’un système performant et efficace d’approvisionnement et d’évaluation  des équipements, des réactifs et des consommables conformément à la réglementation en vigueur soutenir la formation continue  du personnel ;
  •  coordonner la gestion des données de surveillance des maladies à potentiel épidémique et affections prioritaires au niveau  des laboratoires ;
  •  contribuer au plaidoyer auprès des autorités nationales et des partenaires pour la mobilisation des ressources;
  •  promouvoir la collaboration entre les laboratoires et les épidémiologistes de terrain ;
  • promouvoir, coordonner et suivre les activités de développement d’un système de gestion efficiente des déchets générés au sein des laboratoires conformément à la réglementation en vigueur ;
  • classifier les laboratoires en fonctions de leur capacité ;
  • mettre en place un système d’Evaluation Externe de la qualité.

Le RENALAB-US est composé de laboratoires à chaque niveau du système de la santé (centre de santé, district, régional, national) qui sont engagés dans le diagnostic des maladies prioritaires transmissibles pour prendre une décision de santé publique.

2. RÔLES DU LNSP DANS LA MISE EN ŒUVRE DU RÉSEAU

Le LNSP s’appuie sur toutes les compétences du « RENALAB» pour une réponse rapide et efficiente aux évènements de santé publique,

Le LNSP est chargé :

  • de coordonner les activités du réseau ;
  • de compiler les données générées au sein du réseau et de les transmettre aux autorités compétentes et aux membres du réseau selon les procédures établies;
  • d’organiser les contrôles de qualité externe des laboratoires du réseau ;
  • d’appuyer les laboratoires dans la démarche qualité et l’accréditation;
  • d’assurer le secrétariat du Comité technique et la mise en œuvre des plans d’action ;
  • d’organiser le renforcement des capacités des laboratoires du réseau;
  • de renforcer la communication au sein du réseau ;
  • de faciliter la collaboration entre les laboratoires membres du réseau (e.g : maintenance préventive et curative des équipements de laboratoire) ;
  • de contribuer à l’élaboration des normes et des règles applicables aux laboratoires ;
  • de promouvoir les bonnes pratiques de laboratoire au sein du réseau ;
  • de participer à la recherche et à l’élaboration des politiques portant sur la santé publique.;

  • 3. ACTIVITÉS MENÉES PAR LE LNSP EN VUE DE LA MISE EN PLACE DU RÉSEAU DES LABORATOIRES

Au cours de quatre dernières années, plusieurs activités relatives à la mise en place du réseau National des Laboratoires ont été menées,

Ainsi de septembre à décembre 2017, plusieurs documents ont été élaborés, puis des réflexions menées avec l’appui financier et technique de l’OMS, du Fonds Mondial et de CDC Atalanta. On peut citer entre autre

  • L’élaboration d’un projet de texte portant création, organisation et fonctionnement du RENALAB-US pour la mise en place du cadre réglementaire.
  • L’élaboration du projet de décision portant définition des attributions du LNSP dans le cadre du réseau national des laboratoires selon l’approche « une santé »
  • L’élaboration de procédures techniques et administratives
  • L’élaboration de POS du diagnostic biologique de huit (8) pathologies
  • La préparation de la cartographie des laboratoires de santé publique
  • La réflexion sur le système de transport des échantillons
  • L’intégration de l’approche « une seule santé » (santé humaine, animale, végétale et environnementale)

De janvier 2018 à ce jour le LNSP :

  • Validation des procédures du diagnostic biologique de huit pathologies (paludisme, VIH, choléra, méningites bactérienne, tuberculose, hépatite virale B, Hépatite Virale C),
  • Validation du manuel des procédures administrative et technique de mise en œuvre du RENALAB.
  • Validation des outils de transmission de l’information sur les pathologies prioritaires.
  • Validation des procédures et de l’algorithme de l’évaluation externe de la qualité.
  • Validation de procédures de laboratoire pour la surveillance de la RAM
  • Élaboration et validation du plan opérationnel 2019-2021 du réseau national de laboratoire.
  • Validation de la feuille de route de mise en œuvre du système de gestion de la qualité (SGQ) dans les laboratoires membres RENALAB-US.