Certificate was awarded for LNSP
Le Centre Américain de Contrôle et de Prévention des Maladies “US Center for Disease Control and Prevention” -Cameroun (CDC-Cameroun) et Global Health Systems Solutions (GHSS) ont remis une attestation au Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) du Cameroun en reconnaissance de sa capacité à produire le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) Échantillon de Tube Sec (DTS) pour les tests de compétence. L’attestation a été remise, récemment, après plus de trois (03)  ans de formation et de mentorat par GHSS, avec les fonds du plan d’urgence du Président Américain pour la Lutte Contre le Sida (PEPFAR) par le biais du CDC-Cameroun et de la Société Africaine de Médecine de Laboratoire (ASLM).

S’exprimant peu de temps après avoir reçu l’attestation, l’administrateur du LNSP, le professeur Okomo Marie Claire, a exprimé sa profonde gratitude à GHSS et à ses partenaires pour avoir transmis au personnel de son établissement les connaissances et les compétences nécessaires à l’assurance qualité dans la prestation des soins de santé. L’administrateur du laboratoire a souligné la nécessité d’un mentorat et d’un soutien continus de la part de GHSS. «Bien que nous ayons réussi le processus de formation, le LNSP continue de demander à GHSS un soutien continu. La remise de cette attestation n’est pas la fin de notre collaboration», a-t-elle déclaré.

Dans ses efforts de renforcement des capacités des établissements de santé et pour affermir les systèmes de laboratoires au Cameroun, en collaboration avec CDC Cameroun et le Ministère de la Santé, GHSS s’est engagé en 2016 à aviver les capacités du personnel du LNSP sur différents aspects des laboratoires. La formation et le mentorat qui se sont achevés en 2019, et qui ont abouti à la formation de 24 membres du personnel sur le renforcement de la gestion des laboratoires en vue de l’accréditation (SLMTA), trois (03) sur l’audit interne pour le renforcement du processus d’amélioration des laboratoires en vue de l’accréditation (SLIPTA) et huit sur l’évaluation externe de la qualité ( EQA) Programme de diagnostic rapide du VIH. Dix ont été formés à l’audit des sites de dépistage du VIH à l’aide de la liste de contrôle du processus étapes par étapes pour l’amélioration de la qualité du dépistage rapide du VIH (SPI-RT), et trois (03) à l’audit des sites de dépistage du VIH au point de service pour le diagnostic précoce du nourrisson (EID-POC) à l’aide du SPI-POCT. Parallèlement, quatre (04) formateurs de l’institution ont reçu une formation sur l’assurance qualité des sites de dépistage du VIH et trois (03) sur l’assurance qualité des sites VIH EID-POC. Quatre (04) membres du personnel ont été également formés sur la façon d’auditer les laboratoires de charge virale VIH avec la carte de score VL / EID. Étant le Centre national d’EQA au Cameroun, la formation et le mentorat du LNSP, selon la coordinatrice AQ / EQA de GHSS, Mme Priscilla Mosoke, il était nécessaire d’aider l’institution à remplir l’un de ses rôles consistant à garantir les résultats de laboratoire de qualité dans le pays. Elle a ajouté que «des résultats de laboratoire de qualité mèneront à un diagnostic approprié, à la surveillance des maladies, à la prévention et à l’amélioration des soins aux patients.

Avec l’attribution de cette attestation, il est prévu que le LNSP utilisera les connaissances acquises pour assurer le suivi de l’EQA pour les sites de dépistage rapide du VIH au Cameroun. Cela complétera les efforts de CDC Cameroun et de GHSS, qui sont engagés dans la mise en œuvre du programme d’EQA dans quelque 1093 sites de dépistage rapide du VIH dans le pays, en collaboration avec le Ministère de la Santé par le biais des fonds PEPFAR.

Leave a Reply